Omera

Omera

En mai et juin 2016, Timothée Boyat a travaillé en partenariat avec Philipp von Hase, un designer-ébéniste installé à Bergen, en Norvège. Ensemble, ils ont conçu et fabriqué Omera, un tabouret en bois à trois pieds, qui possède des formes organiques.

Les trois prototypes ont été réalisés en acajou récupéré et en chêne provenant de la région. Cette association d’essences confère aux tabourets un contraste intéressant entre l’assise et le piétement.

En Mars 2018, Timothée Boyat et Philipp von Hase ont créé une série de 18 tabourets en France, en associant noyer pour l’assise et érable pour le piétement.

www.omera-stool.com

Expositions & Publications

Fungi

Fungi

Fungi est un cabinet permettant de cultiver des champignons comestibles chez soi.

Ce meuble a été conçu et fabriqué par Timothée Boyat en 2017, c’est un projet d’un an pour l’obtention du Diplôme des Métiers d’Art.

Dans notre vie quotidienne, la pollution est un parasite, qu’elle soit aérienne, sonore ou visuelle, ce qui nous amène à nous rapprocher d’un mode de vie plus sain et naturel.

Le cabinet Fungi est un meuble envahi par un parasite qui l’a contraint et déformé. Cependant, une symbiose s’est créée entre le meuble et le parasite, source d’un résultat positif.

En effet, Fungi offre à l’utilisateur la possibilité de cultiver lui-même des champignons comestibles dans son intérieur. Cette démarche, qui s’inscrit dans une dimension de bio-design, amène un rapprochement entre l’utilisateur et la nature.

Ce meuble est constitué de frêne cintré et traité à très haute température, ce qui le rend imputrescible et lui confère une grande stabilité dimensionnelle. Tout le parasite est fabriqué dans un matériau composite innovant combinant PLA (plastique à base d’amidon) imprimé en 3D et mycelium de champignon.

Le meuble Fungi possède trois tiroirs conçus pour la culture de pleurotes à partir de marc de café. Il dispose également de rangements pour un petit vaporisateur, des sacs de culture, un couteau à champignons et un dossier explicatif. Il mesure 120 cm de haut, 90 cm de large et 45 cm de profondeur.

Ig-Ag

Ig-Ag

Ce projet a été créé en 2016. Timothée a conçu une assise qui donne un sens différent aux murs. En effet, les murs sont généralement des séparations entre les pièces, des frontières entre deux espaces.

Ig-Ag est une chaise censée être utilisée contre un support vertical. Sa forme est simplement composée de trois lignes et elle est entièrement pliable pour pouvoir être rangée facilement. Elle peut également être suspendue, lui donnant ainsi une dimension décorative. La chaise est très stable une fois en place et tient d’elle-même contre le mur.

La chaise Ig-Ag est réalisée en chêne et elle est destinée à être produite en petites séries. Timothée Boyat l’a créée pour être utilisée dans des espaces accueillant du public tels que les musées, où les visiteurs peuvent prendre une chaise, la déplier et prendre un temps pour s’asseoir et se reposer. Elle peut également être utilisée dans beaucoup d’autres endroits, du fait qu’elle ne prenne presque pas de place une fois pliée ou suspendue.

Dossier de projet

Planches de présentation

De Lijn

De Lijn

Timothée Boyat a conçu le bureau De Lijn en réponse à un appel à projet lancé par l’école des Arts du Bois de Moirans-en-Montagne (39). Le cahier des charges demandait de mettre en avant l’héritage artisanal de l’école ainsi que sa facette artistique. En effet, le Jura où est située l’école, est une région possédant un héritage important dans le domaine du bois.

Ce bureau est un bureau d’angle possédant une grande surface de travail, ainsi que de nombreux rangements. Une rallonge coulissant sous le plateau permet d’accueillir trois à quatre personnes lors de petites réunions. L’étagère sur la partie droite dispose d’une lampe permettant d’éclairer la surface de travail. Le bureau est pensé pour être avant tout très pratique, c’est pourquoi l’utilisateur bénéficie de beaucoup de place pour ses jambes et d’un plateau large. En effet, la surface mesure 70 cm de large sur la partie gauche et 60 cm de large sur la partie droite.

Timothée Boyat a voulu utiliser du chêne pour sa clarté et pour sa provenance locale. Tous les chants sont laqués en blanc, ce qui donne par ailleurs le nom du bureau, « De Lijn » (« La Ligne » en Néerlandais).

De Lijn – Planches de présentation